Navigation Menu

Blondies aux airelles fraîches et noisettes , en l'honneur de la visite des Obama à Copenhague ...




Ce petit gâteau américain appelé "blondie" est un brownie sans chocolat , il me faisait de l'oeil depuis un moment . Il fait partie du livre Cookies de Martha Stewart's que j'ai acheté lors de notre voyage aux USA en février . Le déplacement officiel des Mr et Mme Obama à Copenhague de mercredi à vendredi , afin de défendre la candidature de Chicago pour les JO de 2016 était l'occasion idéale pour mettre à l'honneur une recette made in USA . D'ailleurs j'en profite pour faire un clin d'oeil à mon amie qui vit à Chicago et ses copines qui viennent voir très régulièrement mes recettes (merci vous me faites toujours très plaisir ) . Alors ni une ni deux me voilà dans un essai de "blondie" aux airelles fraîches (que vous pouvez aisément remplacer par des framboises) . C'est délicieux , la partie gâteau est très bonne , la couche de fruits (pas trop sucrée) et les noisettes effilées pour terminer ce petit carré de gourmandise parfait pour un goûter d'automne ...


pour une vingtaine de petits carrés :
120 gr de beurre mou
155 gr de sucre de canne
225 gr de farine
80 gr de noisettes effilées (à remplacer par des amandes )
1 c à soupe de sucre en poudre
1 cuil à café de levure
2 oeufs
1 cuil à café d'extrait de vanille
200 gr de baies (framboises , myrtilles , airelles)



Préchauffez le four à 170 °C .
Dans un saladier mélangez bien le beurre et le sucre de canne pour que le mélange soit homogène et plus clair . Ajoutez les oeufs , la vanille et mélangez . Ajoutez la farine , la levure .Mélangez bien . Ajoutez 1/4 des noisettes dans la pâte , remuez .Vous pouvez faire cette pâte au robot .
Versez la pâte dans un moule carré ou plat à gratin recouvert de papier sulfurisé ou moule à manqué ... Disposez sur la pâte les baies , ajoutes le reste des noisettes et saupoudrez de la cuil de sucre . Enfournez pour 50 minutes en vérifiant la cuisson avec une lame de couteau qui doit sortir sèche .
Laissez refroidir avant de découper en petits carrés. Mangez les tièdes ou froids .

15 commentaires:

  1. il me plait ce "brownie" fruité!je te chipe la recette!

    RépondreSupprimer
  2. Mmmmhhh, ces Blondies me plaisent beaucoup! Sympa ce petit goût acidulé...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. mmmh ! ça donne envie de retomber dans l'enfance et d'attendre l'heure du gouter en humant la bonne odeur de tes "blondie" !

    RépondreSupprimer
  4. En général très sucré, tu fais bien d'y ajouter des airelles, le résultat doit être acidulé juste ce qu'il faut !

    RépondreSupprimer
  5. sympa et très jolis ces petits gâteaux ... j'en prendrai bien un bout !

    RépondreSupprimer
  6. C'est super beau et surtout ça fait drôlement envie! J'adore les airelles! Difficile d'en trouver des fraîches par ici, que des sèches, ça doit le faire aussi non?
    bises

    RépondreSupprimer
  7. Airelles fraiches et noisettes...ça me tente décidément !

    RépondreSupprimer
  8. Je me dis chouette parce que j'ai encore quleques airelles fraîches au congel ... en attendant la fournée suivante car il promet d'être bon donc à refaire ! ;o)

    RépondreSupprimer
  9. Je me rappelle d'un blondie fait par Dorian que j'avais adoré... je sens que ça va être pareil avec celui-là.

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour la découverte,je ne connaissais pas.En plus,cela semble si bon.
    Bisous.
    Caro

    RépondreSupprimer
  11. J'en prendrais bien un morceau, ça a vraiment l'air extra !!!

    RépondreSupprimer
  12. heu sans chocolat t'es sure ???


    on peux pas en mettre même un peu ????



    bon c'est pas grave .......... tant pis ....... je passe mon chemin alors ..........




    non non je plaisante, ca à l'air drôlement bon ce blondies avec ses fruits rouges (qui ma fois, peuvent bien compenser l'absence cruelle du chocolat) hihihihi !!!!

    RépondreSupprimer
  13. Il m'a l'air très bond ce gâteau!

    RépondreSupprimer
  14. le clin d'oeil t'embrasse... je vais essayer ta recette la semaine prochaine a l'occasion de notre cafe litteraire. Et d'ici la nous croisons les doigts pour Chicago 2016!

    RépondreSupprimer