Navigation Menu

Tafelspitz ou cousin autrichien du pot au feu



Bien que l'on nous parle de l'arrivée du printemps , le week end de Pâques a été , en Autriche tout blanc avec je l'espère la dernière offensive de la neige . Tout le monde nous dit que c'est exceptionnel et que cela ne va pas durer , je ne demande qu'à voir ce changement rapidement .... En attendant pour se réchauffer rien de tel qu'un bon "Tafelspitz" , c'est assez proche du pot au feu avec les différences suivantes :
  • la dégustation commence par un bol de bouillon avec soit une quenelle de foie , soit une quenelle de pain ou des lanières de crêpes et des morceaux de légumes 
  • ensuite la viande est servie avec des légumes autres que ceux du bouillon : une crème d'épinards , des pommes de terre râpées sautées , de la compote de pommes avec du raifort râpé et de la crème aigre à la ciboulette.

J'ai réalisé mes photos finalement en le servant à la française avec mes légumes pour que cela soit plus appétissant et aussi parce que nous prenons du bouillon avant mais je n'ai pas encore essayé de faire ces fameuses quenelles à la maison .

C'est un incontournable de la cuisine viennoise au même titre que la Wiener Schnitzel.Pour le réaliser j'achète un morceau de boeuf appelé Tafelspitz il correspond sur le dessin au morceau coloré et en français  , si je ne me trompe à : rond de gite ( mais les viandes sont découpées différemment ).


Si vous souhaitez en manger un très bon à Vienne je vous conseille de tester Plachutta ,c'est la spécialité de ce restaurant où vous pourrez choisir les morceaux de viande que vous voulez , l'endroit est très traditionnel , je reconnais que j'aime beaucoup y aller.






pour 6 à 8 personnes :
1 oignon
2 kg de viande de boeuf (rond de gite ou pot au feu)
3,5 litre d'eau
10 grains de poivre
2 feuilles de laurier
250 gr de légumes pelés (carottes , céleri, panais ...)
des os à moelle (si vous aimez)

Dans une poêle faites colorer sur toutes ses faces (sans matières grasses ) l'oignon coupé en deux , il doit être presque marron .
Rincez le morceau de viande sous l'eau chaude . Dans un grand faitout portez l'eau à ébullition , ajoutez la viande et faites cuire . Retirez la mousse qui se forme à la surface  , ajoutez ensuite l'oignon et le poivre ,le laurier  et salez . Couvrez et faites cuire à feu moyen pendant 3 heures .
Ajoutez les légumes et la moelle et poursuivez la cuisson pendant 30 minutes minimum.



pour les accompagnements :

  • pour la crème d'épinards :
faites décongeler 300 gr d'épinards au micro ondes . Faites chauffer 20 gr de beurre dans une casserole , ajoutez une échalote ciselée ,  laissez la cuire 4/5 minutes en remuant puis ajouter les épinards , mélangez puis 4 cuillères à soupes de crème fraîche , salez poivrez  .Laissez cuire 5 minutes puis mixez pour obtenir une crème.

  • pour la crème à la ciboulette
dans un bol mélangez 6 cuil à soupe de crème fraîche épaisse avec de la ciboulette ciselée , salez .
  •  compote de pommes au raifort 
Je prends une compote toute faite pour qu'elle soit finement mixée (type Andros ) Râpez un peu de raifort sur de la compote de pommes 

  • pommes de terre râpées
Épluchez 500 gr de pommes de terre et râpez les grossièrement . faites chauffer une poêle avec 30 gr de beurre et faites cuire et dorer les pommes de terre en les mélangeant souvent .

et des tranches de pain grillé pour manger les os à moelle
 



6 commentaires:

  1. J'adore les Frittaten dans le bouillon ! Mais j'attends la recette des Knödeln, tant décriés par les Français, mais pas si mal, en fin de compte.
    Vivement le dégel, alors ?

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi MArie , j'aime les Knödeln mais je crois que je suis la seule !!

    RépondreSupprimer
  3. Je confirme il faisait froid à Vienne et dimanche nous avons visité Schönbrunn sous la neige... mais la ville est magnifique, même sous la neige :)
    je n'ai pas goûté au Tafelspitz, ce sera pour la prochaine fois :)


    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, je me souviens du Tafelspitz (http://calialavanille.canalblog.com/archives/2009/12/07/16064273.html) ... c'est vrai que c'est assez déroutant !

    Sinon, j'ai le même problème que toi pour les découpes de viande : ce ne sont pas du tout les mêmes non plus en Argentine qu'en France. C'est parfois pénible de rechercher à quoi ça correspond pour la réalisation d'une recette particulière !

    Bonne semaine ...........

    RépondreSupprimer
  5. Tout cela est bien appétissant
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie.

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi j'adore le pot au feu, et cette version m'a l'air vraiment appétissante !

    RépondreSupprimer